Climate Challenge

Publié le

In het kader van de les aardrijskunde hadden de leerligen uit de 5des het geluk gehad om een COP 23 in het Institut Saint-André te organiseren, met behulp van een NGO die het evenement heeft begeleid. Wij hadden eerst een conferentie gevolgd om de verschillende fases en de inhoud van die belangrijke ontmoeting  te begrijpen. Na een voorbereiding van twee weken lang  zijn alle leerlingen samen gekomen  om hun landen te vertegenwoordigen, elk land had drie vertegenwoordigers. Tijdens dit evenement waren landen als België, Zwitserland, China,… vertegenwoordigd maar ook landen als Koeweit, Tuvalu, … De dag begon met een voorstelling door de vertegenwoordigers van elk land (de voordelen, belangrijke economische sectoren, klimaat… ). Daarna hebben de verschillende landen per allianties rond de tafel  gezeten en geprobeerd om een algemeen mening per alliantie te vinden over de verschillende  resoluties. Er werd  over 4 resoluties gepraat : voedsel, uitstoot broeikasgassen, klimaatfonds en klimaatvluchtelingen. Daarna werd er onderhandeld  tussen de allianties over elke resolutie, dus er waren 4 groepen waar elk land vertegenwoordigd werd  en  de verschillende vertegenwoordigers onderhandelden met de anderen om een akkoord te vinden. Uiteindelijk werd er gestemd  door alle landen  over elke oplos-sing. Dit rollenspel was heel interessant en spannend, iedereen vond dat we heel veel hebben geleerd over de relaties tussen de landen en over hoe moeilijk het is om samen oplossingen te vinden. Maar we hebben ook geleerd dat de enige manier om zo'n grote problemen op te lossen is om samen te werken, wat het doel is van de EU.


Dans le cadre du cours de géographie, les élèves de 5e de l’Institut Saint-André ont eu la chance d’organiser une COP 23, grâce à l’aide d’une ONG qui est venue encadrer l’événement. Nous avons tout d’abord suivi une conférence dans laquelle nous avons pu comprendre le  fonctionnement d’une COP et notamment le principe « d’alliances ». Après une préparation de deux semaines, tous les élèves se sont rassemblés pour représenter leur pays ; chaque pays était représenté par 3 élèves. Les pays comme la Belgique, la Suisse ou encore la Chine étaient représentés, mais aussi des pays comme le Tuvalu, le Koweit… La journée commença par une présentation de chaque pays (les points forts, les secteurs économiques importants, le climat…). Après cela, les pays se sont rassemblés par alliance afin de trouver un avis général à propos de 4 thématiques, qui convenait à toute l’alliance. Les 4 thématiques étaient : la nourriture, l’émission de gaz à effet de serre, le fond climatique et enfin la crise des réfugiés climatiques. Après avoir négocié et trouvé un accord par alliance sur chaque thématique, les pays se rassemblaient par thématique abordée  afin de  trouver une solution globale. Enfin, après que chaque groupe eut trouvé une solution pour sa thématique, tous les représentants se rassemblaient et votaient pour ou contre la solution proposée. Cette expérience a vraiment été très enrichissante et nous a permis de comprendre les relations entre les pays et aussi à quel point c’est difficile de trouver des solutions qui contentent tous les pays. Mais nous avons aussi appris que le seul moyen de trouver des solutions pour de si grandes problématiques est de travailler ensemble, ce qui est l’un des buts de l’UE.
Mathieu Leng, 5e D